Procès verbaux

 

Rapport de la première réunion de prise

de contact et de coordination préparatoire

au lancement des activités 

de l’Association MEDIA

 (Médiations entre jeunes, Entraide

et Développement des Initiatives

Agro-pastorales en milieu rural)

           La réunion préparatoire au lancement des activités de l’Association « Médiations entre jeunes, Entraide et Développement des Initiatives Agro-pastorales en milieu rural » en abrégé MEDIA s’est tenue le 24 juin de l’an 2007 à la Maison Don Bosco située à la poste centrale face immeuble SNI. Initialement prévue pour débuter à 12 heures, ce n’est qu’à 13 heures 18 minutes que la réunion a finalement démarré en raison du retard accusé par certains invités. L’accueil des différentes personnes invitées à la réunion a été effectué par le Père FOUDA Ignace Privat, en sa qualité de maître d’ouvrage et coordonnateur principal dudit projet, à la salle d’attente de la maison Don Bosco. Puis les invités ont conduits à la terrasse située au quatrième étage. Prenant la parole, le Père Privat s’est félicité de la présence effective des différentes personnes attendues pour la circonstance et les a remerciées du déplacement. Il a cependant émis le vœu que la réunion soit brève compte tenu de ses responsabilités et de ses occupations. Etaient présents à cette réunion :

  • Père FOUDA Ignace-Privat, prêtre de la congrégation des salésiens de Don Bosco, maître d’ouvrage du projet,
  • M. NDJESSA ESSENGUE Bertrand Olivier, ingénieur des procédés agro-industriels, maître d’œuvre du projet,
  • Mlle MBOMO NDJESSA Viviane Nadège, étudiante de la filière sociologie niveau 3 à l’université de Yaoundé I,
  • M. ZAMBO Vitus Landry, étudiant à l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature,
  • Mme EZE EDOUNG Noelly, étudiante en thèse biochimie à l’université de Yaoundé I,
  • M. TIAM Aladin, licencié en mathématique, membre du mouvement des jeunes du monde,
  • Mlle MAMBO NSU Clarisse, membre du mouvement des jeunes du monde,
  • M. DARGAL BITOBO Jean Paul, étudiant de la filière sociologie niveau 3 à l’université de Yaoundé I.

     Après cette brève présentation des participants à la réunion, le Père privat va une fois de plus remercier l’assemblée présente et donner la parole à M. NDJESSA Olivier, Président de séance, aux fins de présenter dans les grandes lignes les raisons de la convocation de la réunion et l’ordre du jour. Prenant la parole, M. NDJESSA, tout en remerciant une fois de plus les participants de leur présence à la réunion, dira que la réunion a été convoquée en vue du lancement des activités d’une association qui sera dénommée MEDIA (Médiations entre jeunes, Entraide et Développement des Initiatives Agro-pastorales en milieu rural). Afin de mener à bien ce projet, il était donc nécessaire de faire appel à des compétences au sein de la jeunesse ; d’où l’idée de mettre sur pied une association dénommée MEDIA. Parlant de l’ordre du jour, M. NDJESSA s’est excusé du fait qu’il n’ait pas été bien préparé, tout au moins suffisamment pour éviter les petits manquements qui s’en sont suivis. Toutefois, il portait sur six (6) points essentiels :

  • 1) Objet de la rencontre;
  • 2) Présentation de l’association;
  • 3) Présentation du projet;
  • 4) Désignation des membres du comité directeur de l’association;
  • 5) Divers;
  • 6) Prière de clôture.

A- Objet de la rencontre

     Compte tenu de la présence de l’initiateur du projet en la personne du Père Privat, il lui sera à nouveau demandé de prendre la parole pour expliquer succinctement les motifs et les objectifs de la rencontre. Le Père Privat va d’abord s’enquérir des engagements des uns et des autres auprès d’autres associations ou organisations connexes ; car disait-il l’association MEDIA aura besoin de personnes disponibles. Les réponses au départ divergentes, finiront par converger vers un fait, toutes les personnes invitées étaient membres d’une association ou d’une ONG d’une manière ou d’une autre. Mais, il était question de se mettre véritablement au service de l’association naissante. Le père privat va dès lors présenter l’objet de l’initiative. Rappelant que le fait que son séjour au Cameroun prendra bientôt fin avec son ordination sacerdotale et son affectation dans un pays voisin, il a présenté l’idée de base dans la mise en route du projet qui vient du constat effectué selon lequel les jeunes des milieux urbains ou ruraux connaissent de plus en plus des difficultés dans leur insertion professionnelle. La situation économique du pays aidant, les conditions de vie des populations camerounaises se sont dégradés au fil des années entraînant avec elles de nombreux jeunes dans la précarité et compromettant ainsi dangereusement leur avenir. L’objectif  de cette initiative c’est d’apporter un cadre d’épanouissement, d’aide et de support aux jeunes principalement des zones rurales à travers le développement des activités agro-pastorales, éducatives et sportives. Etant donné son vœu de contribuer à l’amélioration des conditions de vie de la jeunesse à travers la promotion de diverses activités, il lui semblait donc opportun d’apporter sa pierre à la construction de ce vaste chantier en redynamisant la jeunesse rurale par l’inculcation du goût de la terre par la pratique des activités agro-pastorales et la promotion de la culture. Mais, il se trouve qu’en sa qualité de religieux, il est astreint à une réserve vis-à-vis de certaines activités. Il lui a donc semblé nécessaire de mettre sur pied une association qui sera à même de piloter le projet conçu. Il expliquera qu’il est l’initiateur d’un projet de développement des activités agro-pastorales qui a bénéficié de l’expertise de M. NDJESSA, Ingénieur des procédés agro-industriels. Le constat fait par le père privat est le suivant : après avoir visité les pays tels que la République Centrafricaine, le Congo, le Gabon et le Tchad, il a constaté que ces pays font face à des problèmes de développement similaires à ceux du Cameroun, mais à une échelle plus importante. Ainsi donc, le Cameroun en général et la localité d’Ebebda en particulier (Lieu où doit être développé le projet), regorge de nombreuses richesses du sols et des potentialités favorables au développement d’activités agro-pastorales. Ces activités agro-pastorales sont la base d’un développement durable de nos pays et le Cameroun pourrait jouer un rôle moteur dans la sous région.  Pour conduire ce projet, il a pensé qu’il était indispensable d’associer des jeunes désireux de mettre leur compétence et leur savoir-faire au service du développement communautaire. Ce qui justifie la présence des personnes à cette réunion.

B- Présentation de l’association

     Reprenant la parole, M. NDJESSA a expliqué que l’idée de créer une association est née du souci de permettre un encadrement et un suivi efficace du projet. L’association a été dénommée M.E.D.I.A. (Médiations entre jeunes, Entraide et Développement des Initiatives Agro-pastorales en milieu rural) afin de mieux correspondre à ses objectifs. C’est une association apolitique et laïque dont le but est de promouvoir des activités agro-pastorales, éducatives, culturelles et sportives en milieu rural. Elle est composée de trois (3) catégories de membres :

  • Les membres fondateurs (Père Privat et M. NDJESSA);
  • Les membres adhérents;
  • Les membres d’honneur.

     Elle comprend trois organes : Une Assemblée Générale, un Comité Directeur et un Conseil des Sages. Les bénéficiaires des actions de l’association sont les jeunes des contrées rurales sans distinction de sexe, de race ou de nationalité et dont l’âge varie entre 14 et 35 ans. M. NDJESSA a expliqué que la décision de fixer la tranche vient d’un constat assez simple : il n y a qu’un jeune pour mieux appréhender les difficultés et les problèmes rencontrés par un autre jeune. L’association axera son action autour de cinq activités principales : L’élevage, l’agriculture, l’éducation, la culture et le sport. Après cette brève présentation, l’intervenant s’excusera une fois de plus de ne pas pouvoir présenter à l’assistance un projet des statuts et du règlement intérieur de ladite association. Toutefois, il a rassuré les personnes présentes de la disponibilité des documents susmentionnés dans leurs adresses email respectives avant la tenue de la prochaine réunion.

C- Présentation du projet

     Présentant le projet, M. NDJESSA a rappelé à l’assemblée que le projet a été conçu et pensé avant l’idée de mettre l’association. Le projet s’articule autour de cinq pôles d’activités : l’agriculture, l’élevage, l’éducation, la culture et le sport. La localité devant abriter le projet est celle d’Ebebda, dans le département de la Lékié, province du Centre du Cameroun, à cause de la fertilité et de la disponibilité des terres (10 hectares appartenant au père du promoteur du projet). La localité bénéficie en outre d’une infrastructure de communication facilitant le transport des biens et des personnes et une main-d’œuvre importante et bon marché. L’objectif du projet est de faciliter le développement des jeunes de la contrée permettant l’autonomisation du projet sous forme d’ONG sous-régionale à même de s’autofinancer dans ses activités. Différentes préoccupations vont naître relatives au fonctionnement dudit projet, les sources de financement et l’objectif final du projet, préoccupation de Mlle EZE EDOUNG. A ces  préoccupations, M. NDJESSA en s’accordant avec le père Privat, répondra que tout est parti d’une expérience vécue et d’une expertise sur le terrain. Concernant l’objectif général, il est question de redonner aux jeunes le goût de la terre. Pour ce faire, il faut toute une organisation pour piloter le projet d’où la naissance de l’association MEDIA. Le projet pourra en outre faire une promotion culturelle, faciliter l’intégration et l’adaptation des jeunes des contrées rurales et ceux des pays étrangers. Cette jeunesse bénéficiera notamment de formations dans divers domaines avec pour finalité l’auto-emploi.

D- Désignation des membres du Comité Directeur

     La désignation des membres du Comité Directeur constituait l’un des points majeurs à l’ordre du jour dira le Président de séance. Mais, bien avant, cette articulation, les participants ont eu droit à un petit cocktail. Les postes à pourvoir étaient les suivants : Président, Secrétaire Général, Secrétaire Général Adjoint, Chargé de l’Economie et des Finances, Chargé de l’Education et de la Culture et Chargé de la Communication et du Sport. Il a tout d’abord été question de procéder à une désignation directe par les membres fondateurs. Mais par la suite, le père Privat va suggérer une autre démarche, à savoir que chaque participant à la réunion rédige sur une feuille de papier la fonction qu’il souhaite occuper au sein du comité directeur et précise quelles sont ses motivations. Ce qui donnera droit à une pause de dix (10) minutes pour la circonstance. Après une concertation de trente (30) minutes entre M. NDJESSA et le père Privat en vue d’examiner les propositions des uns et des autres, il ressort ce qui suit :

  • § Président: NDJESSA ESSENGUE B. Olivier
  • § Secrétaire Général: DARGAL BITOBO Jean-Paul
  • § Secrétaire Général Adjoint: ZAMBO Virtus Landry
  • § Chargé de l’Economie et des Finances: EZE EDOUNG Noelly
  • § Chargé de l’Education et de la Culture: MBOMO NDJESSA Viviane Nadège
  • § Chargé de la Communication et du Sport: MAMBO NSU Clarisse Nadège

Cette équipe rentre en fonction dès ce jour. Cette désignation des membres était exceptionnelle et répondait à un objectif précis : préparer le terrain pour l’organisation de l’assemblée générale constitutive de l’association. L’élection des membres du comité directeur tel que prévue dans les statuts sera effective au terme du mandat de cette première équipe dirigeante. Les résolutions suivantes ont été prises par la suite : l’association doit disposer d’un compte bancaire et l’assemblée générale ordinaire se tiendra au moins une fois l’an.

E- Divers

     Il a été demandé à chaque membre de réfléchir et de faire des propositions sur les taux de frais d’adhésion et des cotisations annuelles, ainsi que sur les avantages que les membres adhérents pourront tirer de l’association. Il faudra en outre procéder à la sensibilisation des jeunes au sujet du lancement des activités de l’association. La prochaine réunion du Comité Directeur aura lieu le 20 juillet 2007. Elle permettra de finaliser les derniers détails en vue de la tenue de l’assemblée générale constitutive qui se tiendra le 21 juillet 2007. La séance a pris fin à 15heures 07 minutes par une prière et une séance de photo.

                                              Fait à Yaoundé, le 26 juin 2007  

Le Président                            Le Secrétaire Général

NDJESSA E. B. Olivier            DARGAL B. Jean-Paul

Laisser un commentaire




LES TONGS SE TREMOUSSENT EN... |
HAVAN'AIX |
ETTGM3 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Association Bretagne-Israel
| CLL ARMENTIERES RUGBY
| Amicale des sociologues de ...